L’écoconception au sein du Groupe DEAL

Partager :

Le numérique représente 4% des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES). C’est plus que le secteur aéronautique (3%). Avec l’augmentation des outils connectés et d’internet, si personne n’agit, la production de GES va encore augmenter. 

Au sein du Groupe DEAL, nous avons décidé d’agir pour un numérique responsable. Le premier levier actionné est l’écoconception. 

C’est un enjeu majeur et un levier important qui peut aider les entreprises à régler les problématiques liées à la pollution de l’environnement.  

Pour une entreprise numérique qui est en phase de transformation, l’adoption de ce concept pourra véritablement participer à la réduction de son empreinte environnementale. Regardons ensemble ce concept d’écoconception.  

Qu’est-ce que l’écoconception ? 

L’écoconception consiste en général à prendre en compte la dimension environnementale lors de la fabrication d’un produit. Si c’est cette définition qui semble l’approche la plus globale connue de tous, il faut noter qu’il n’y a pas de définition unique. Pour mieux la cerner, nous utilisons la définition officielle qui provient de l’AFNOR : « L’écoconception consiste à intégrer l’environnement dès la conception d’un produit ou service, et lors de toutes les étapes de son cycle de vie ». 

Dans un groupe comme DEAL, l’écoconception se présente comme un dispositif fort permettant de résoudre les problèmes environnementaux causés par plusieurs facteurs, y compris les facteurs en lien directs avec le numérique, mais aussi et surtout permettre aux acteurs du monde du numérique de se responsabiliser et se transformer en apportant des opportunités d’innovation. 

L’écoconception constitue donc un outil d’évolution et d’amélioration concret et efficace car elle se place dans le champ du développement durable et à l’intersection entre l’économie et l’environnement. 

Les actions que le Groupe DEAL a mis en place dans sa stratégie d’écoconception : 

Après avoir réalisé un audit de nos applications, nous avons décidé de prendre en main notre stratégie et de réaliser des actions sur nos produits. 

  • Elimination des fonctionnalités non-essentielles 

D’après plusieurs études menées par Cast Software et Standish Group, près de 70% des fonctionnalités demandées par les utilisateurs ne sont pas essentielles. Cette étude va plus loin en démontrant que 45% de ces fonctionnalités ne sont jamais utilisées.  

Face à ce constat, DEAL a décidé d’étudier de plus près la couverture et la profondeur fonctionnelle de ses applications en standardisant au maximum.  

En adoptant une telle démarche, on abaisse le coût de développement initial de l’application, sa dette technique ainsi que les impacts environnementaux qui sont associés. Cela va rendre l’application plus simple à utiliser dans la mesure où l’application sera plus standard et donc accessible au plus grand nombre.  

 

  • Conception d’un design simple et adapté au web 

Grâce au travail de qualité réalisé par notre service UI/UX, nous avons choisi d’exploiter les fonctionnalités d’HTML5 et de CSS3 pour la conception du design de nos sites et applications. 

Nous utilisons ces technologies depuis plusieurs années et leurs nouveautés nous permettent d’améliorer nos performances et l’expérience utilisateur. Le travail effectué par notre équipe est un travail d’amélioration continue et se situe sur plusieurs axes :  

Nous diminuons la complexité de nos interfaces, de notre code, des scripts ou des animations (quand ils sont complexes côté client, cela a un impact entre autres sur la consommation électrique, ainsi que sur les échanges réseau). 

Nous allégeons et optimisons les styles de nos écrans pour diminuer les appels serveurs gourmands. De même, nous privilégions les ressources images ou vidéos dans un contexte pertinent pour limiter la bande passante. 

Nous avons également mis en place une démarche pour faire respecter au mieux les normes de type W3C, au niveau ergonomie, accessibilité, pour faciliter l’inclusion utilisateur et améliorer nos performances

Nous mettons en place des mesures et indicateurs pour avoir des retours sur l’utilisation et s’inscrire dans cette démarche d’amélioration continue. 

Enfin, nous effectuons de la veille pour enrichir cette amélioration et nos produits, tout en continuant de viser l’optimisation la plus pertinente possible. 

  

  • Virtualisation de nos données / serveurs 

Il est prouvé que l’utilisation de serveurs virtuels permet de réduire les déchets électroniques générés par nos applications. En effet en passant sur ces serveurs dématérialisés, notre consommation d’électricité a nettement baissé.  

De plus, nous avons laissé uniquement les services indispensables au bon fonctionnement des applications sur le serveur. Cette mesure nous a permis la suppression des fonctionnalités inutiles et consommatrices de ressources. 

Enfin, grâce aux technologies mises à notre disposition, nous pouvons stocker nos données avec une solution de Cloud Computing. Cela permet d’éviter la monopolisation inutile de ressources. 

Les résultats obtenus

Il faut rappeler que ces actions menées ont été faites sur la base des bonnes pratiques recommandées par Frédéric Bordage dans son ouvrage : Ecoconception web, les 115 bonnes pratiques. 

Pour mettre en pratique ses préconisations, nous avons sollicité deux développeurs DEAL : un Tech Leader et un Product Owner. Selon ces deux collaborateurs, l’adoption d’une démarche d’écoconception par l’entreprise est à saluer.  

À la suite de cette expérimentation faite et après avoir appliqué à la lettre leurs recommandations dans le cadre d’une démarche d’écoconception, nos deux développeurs se sont vu attribuer le score de 78/100 ! Nous respectons ainsi 78% des règles et préconisations de M. Bordage.

Quelle est la suite ?

Dans le cadre du dialogue initié avec nos parties prenantes, de nombreuses recommandations nous sont parvenues et nous les suivront pour arriver à l’objectif de proposer un service numérique propre. 

Pour finir, afin de garantir une amélioration continue de l’entreprise en matière de RSE et aux vues de l’importance du sujet aux yeux de nos collaborateurs et parties prenantes, nous élargirons notre équipe RSE et nous mènerons de nombreux ateliers et actions au sein du Groupe.  

Articles associés